[REVUE DE PRESSE] pas de commentaire, svp !

Forum infohac.com - Réagissez sur les résultats et sur l'actualité du Havre Athletic Club, venez discuter HAC et Football entre supporters et participer aux débats, sondages, coups de gueule...
Mathelvin
National 3
National 3
Messages : 253
Enregistré le : 04 mai 2021 23:54

Re: [REVUE DE PRESSE] pas de commentaire, svp !

Message par Mathelvin »

Football - Ligue 2 : une reprise annoncée en douceur au HAC

Si les premiers joueurs du Havre AC sont attendus au centre d’entraînement de Soquence ce vendredi 24 juin 2022, ce n’est réellement que ce lundi 27 juin que la préparation physique va se lancer pour les Ciel et Marine désormais entraînés par Luka Elsner.

Tout comme Paul Le Guen et Yves Colleu, Olivier Rodriguez, le préparateur physique, pourrait prochainement quitter le HAC

Top départ pour la préparation du Havre AC. Ce vendredi 24 juin 2022, les Ciel et Marine retrouveront le centre d’entraînement de Soquence, accueillis qu’ils seront par le successeur de Paul Le Guen, Luka Elsner.

Pour les premiers pas sur les pelouses de Soquence, les premiers efforts en plein air, pour les premiers jeux, les premiers indices de la touche Elsner, il faudra patienter. Jusqu’à lundi. Les deux premiers jours de cette reprise d’activité au centre d’entraînement seront en effet consacrés aux tests médicaux, et ce n’est que par petits groupes que les Ciel et Marine reprendront leurs marques.

Les adjoints de « PLG » au rendez-vous

Des petits groupes qui ne seront toutefois pas nombreux à se croiser, puisqu’entre fins de contrat et vacances prolongées pour les internationaux (Touré et A. Ba sont d’ailleurs toujours en action à l’Euro U19, qualifiés pour les demi-finales), le nouvel entraîneur havrais ne serrera que peu de mains.

Moins de quinze joueurs sont ainsi attendus, avec une seule tête nouvelle, celle de l’ancien Manceau Djamal Moussadek, défenseur central de 20 ans. Sauf à ce que cette première journée ne soit parallèlement marquée par l’accélération du recrutement. Celui que le Havre AC aimerait en partie associer au retour de Denys Bain, parti du club doyen en 2019 et depuis Brestois.

C’est donc en coulisse que l’agitation sera la plus grande. Car à ce rendez-vous de reprise se présenteront les adjoints de Paul Le Guen que sont Christian Mas, l’entraîneur des gardiens, Olivier Rodriguez, le préparateur athlétique, et Romain Héquet, adjoint notamment en charge de l’analyse vidéo. Trois hommes qui n’ont pas encore reçu le moindre message de la part de la nouvelle direction, mais dont le sort ne fait pour eux aucun mystère. Reste à trouver un terrain d’entente afin que la séparation soit la plus propre possible.
Mathelvin
National 3
National 3
Messages : 253
Enregistré le : 04 mai 2021 23:54

Re: [REVUE DE PRESSE] pas de commentaire, svp !

Message par Mathelvin »

Football - Ligue 2 : Nicolas Douchez de retour au HAC

Le voile se lève peu à peu sur la composition du staff technique du Havre AC. Aux côtés de Luka Elsner s’installera notamment l’ex-portier havrais Nicolas Douchez en qualité d’entraîneur des gardiens.

Parti du Havre AC en 2003, Nicolas Douchez y signe son retour, cette fois en qualité d’entraîneur des gardiens

Depuis une semaine, son nom circulait. Ce sera officialisé par le Havre AC en fin de d’après-midi. Nicolas Douchez (42 ans) prend le relais de Christian Mas au poste d’entraîneur des gardiens havrais.

Ex-partenaire de Mathieu Bodmer au Paris Saint-Germain (de 2011 à 2013), ex-consultant sur « Téléfoot la chaîne » de feu Médiapro, alors dirigé par Jean-Michel Roussier et où Bodmer officiait également, Douchez signe donc un retour aux sources. Lui qui a été formé à la Cavée Verte, avant d’intégrer le groupe professionnel en 1998 sous les ordres de Denis Troch.

Des débuts cet après-midi

Au HAC, il n’eut jamais l’occasion de faire étalage de son talent (1 apparition en Coupe de la Ligue), avant de prendre son envol, à Châteauroux tout d’abord (2003-2004, 26 matches), puis à Toulouse (2004-2008, 88 matches), à Rennes (2008-2011, 115 matches), au PSG (2011-2016, 18 matches), Lens (2016-2018, 46 matches), avant de terminer sa carrière au Red Star et en Ligue 2 (2018-2019, 20 matches).

Nicolas Douchez effectuera ainsi ses premiers pas à Soquence, et sa première en qualité de technicien cet après-midi, lors du premier entraînement collectif programmé à 16h30. Reste à connaître le nom du bras droit de Luka Elsner et surtout, en cette période, l’identité du préparateur athlétique. Plus d’informations à venir.
Mathelvin
National 3
National 3
Messages : 253
Enregistré le : 04 mai 2021 23:54

Re: [REVUE DE PRESSE] pas de commentaire, svp !

Message par Mathelvin »

Football - Ligue 2 : le HAC prend (un peu) forme

Dans l’attente d’accueillir ses recrues, Luka Elsner, pour la première fois ce lundi 27 juin 2022 au milieu de ses hommes sur la plaine d’entraînement, peut désormais s’appuyer sur trois adjoints. Dont un ex-Havrais.

Il a 30 ans, a porté les couleurs de Grenoble, mais surtout de Bologne, de l’Inter Milan (Italie), a notamment effectué un crochet par la MLS (Montréal), avant de s’envoler pour le Golfe, l’Arabie saoudite précisément, pour y rejoindre Al-Ain. On nommera Saphir Taïder, 42 sélections au compteur avec l’Algérie, sans club depuis août 2021.

Ce lundi, le joueur aux 162 matches en Série A italienne se trouvait sous les ordres de Luka Elsner. Une piste sérieuse, version mercato ? Non. Un essai ? Non plus. À l’invitation du club, Taïder se remet tout simplement en forme dans l’espoir de trouver un nouveau point de chute. Outre les jeunes piochés à la Cavée Verte afin de permettre à l’entraîneur havrais de s’appuyer sur un groupe d’une honnête épaisseur (21 joueurs présents), Djamal Moussadek, arrivé du Mans, s’inscrit donc toujours comme l’unique nouveauté.

Et pourtant, six à huit recrues sont attendues, les deux premières espérées depuis quelques jours déjà. La piste Denys Bain ? « Tant qu’il n’a pas signé ailleurs, le dossier reste ouvert », note Elsner. Sochaux paraissait néanmoins ces dernières heures en pole position pour enrôler l’ex-Havrais et Brestois. Le HAC multiplie donc les contacts. Ce lundi après-midi, à quelques mètres de la plaine d’entraînement, Mathieu Bodmer, le directeur sportif, et Julien Momont, le monsieur data, étaient ainsi en action, côte à côte sur un banc.

Costa un fidèle d’Elsner

L’un, Bodmer, téléphone en main, oreillettes enfoncées, interlocuteurs au bout du fil, l’autre, Momont, ordinateur ouvert sur les genoux. Très certainement ont-ils en tête de nombreux noms, mais en l’état, le calme reste bien trop plat. « Je suis toutefois très confiant en notre capacité à signer un ou deux joueurs d’ici mercredi, confie le successeur de Paul Le Guen. C’est vrai que le temps presse, mais il est impératif de faire les choses dans l’ordre. » Dans l’ordre des choses, la composition du staff technique s’imposait comme une priorité, sachant que vendredi dernier, jour de la reprise et des tests médicaux, Luka Elsner dut se sentir bien seul.

Mais depuis ce lundi, enfin son équipe est-elle au complet. Enfin presque. Le Slovène attend la venue d’un deuxième adjoint, un ancien joueur si possible, « capable d’avoir, lui aussi, un impact sur le vestiaire, de prendre mon relais sur certaines séances, si besoin », et souhaite attirer un deuxième analyste vidéo, « pour l’aspect purement sportif », poste qui ne sera donc pas attribué à Romain Héquet, seul rescapé de la team Le Guen, mais dont l’avenir au HAC est en suspens.

En l’état, Elsner est donc entouré d’un homme qui lui est fidèle, puisque déjà à ses côtés à Amiens, Courtrai et au Standard de Liège (Belgique), à savoir Serge Costa (35 ans), « un spécialiste du développement des joueurs, précise l’entraîneur havrais. Il animera des séances spécifiques, individualisées ou par petits groupes », un technicien au profil « data ».

L’ex-portier havrais Nicolas Douchez (42 ans), parti du HAC en 2003, revient quant à lui aux sources en qualité d’entraîneur des gardiens. Enfin, la préparation physique est depuis ce lundi assurée par Thomas Joubert (42 ans), vu à Troyes puis à Auxerre ces dernières saisons.

Le HAC parviendra-t-il à retenir Mayembo ?

En parallèle à la quête des six à huit recrues attendues par Luka Elsner, ce pourrait être le dossier compliqué de l’été. Celui étiqueté « Mayembo ». Sous contrat jusqu’en 2024, le défenseur havrais fait l’objet d’une sollicitation, au moins, émanant du néo-pensionnaire de Ligue 1, l’AC Ajaccio. Et cette approche des Corses oblige bien évidemment l’international congolais (26 ans) à la réflexion. Et même plus que ça. Dans l’esprit, « Féfé » Mayembo aimerait se frotter à l’élite, déçu de la faible ambition affichée par le club doyen ces dernières saisons.

Seulement voilà, le joueur fait figure de cadre au sein du vestiaire et Elsner entend le retenir. « Pour le moment, explique ce dernier, il y a des discussions. Fernand à un rôle à jouer sur le terrain, mais aussi au sein du vestiaire. Maintenant, nous souhaitons avoir un groupe entièrement dédié au collectif. » En clair, Elsner n’a pas l’intention de travailler avec des joueurs peu enclins à poursuivre leur carrière en ciel et marine. Le départ de Mayembo constituerait néanmoins un coup très dur.

Parmi les hommes déjà en place au sein de l’effectif la saison passée, notons la présence de Mohamed Koné, un gardien finalement rattrapé par la nouvelle équipe technique, et de Yassine Kechta (20 ans, une apparition en L2), dont le contrat arrivait à terme, rayé des plans de Le Guen, mais lui aussi repêché par le HAC.
Répondre