[REVUE DE PRESSE N3, U19, U17] pas de commentaires SVP

Forum infohac.com - Réagissez sur les résultats et sur l'actualité du Havre Athletic Club, venez discuter HAC et Football entre supporters et participer aux débats, sondages, coups de gueule...
Mathelvin
National 2
National 2
Messages : 458
Enregistré le : 04 mai 2021 23:54

Re: [REVUE DE PRESSE N3, U19, U17] pas de commentaires SVP

Message par Mathelvin »

Football - N3 : coup de froid pour les Havrais à la Cavée, surpris par Grand-Quevilly

La réserve du HAC s’est inclinée face à son voisin Grand-Quevillais (0-1) samedi 3 décembre 2022. Surpris d’entrée de jeu, les hommes de Jaïr Karam ne sont jamais revenus et manquent ainsi une belle occasion de grimper sur le podium.

Damien Loppy a trouvé la faille en début de match, permettant à Grand-Quevilly d’obtenir un succès précieux sur la pelouse de la réserve havraise.

Bien installés dans le Top 5 après leur victoire à Saint-Lô la semaine passée (1-3), les Ciel et Marine recevaient le mal classé Grand-Quevilly avec en ligne de mire une éventuelle place sur le podium du championnat. Malheureusement pour eux, tout ne s’est pas déroulé comme prévu.

Cela ne pouvait d’ailleurs pas plus mal démarrer pour les réservistes havrais… À la suite d’une perte de balle, Damien Loppy ouvrait le score et venait climatiser une Cavée Verte déjà glaciale (0-1, 5e). Peu de temps après, Fidel Loppy subtilisait le ballon dans les pieds du gardien Sauvage mais tergiversait trop pour doubler la mise (8e). Mis à mal par le gros pressing des visiteurs, les hommes de Jaïr Karam n’existaient pas. Hormis un face-à-face manqué par Mixtur (16e), pas de véritable occasion à l’horizon. Dominateurs, les joueurs du GQFC continuaient de pousser. Damien Loppy décochait une frappe croisée à bout portant mais le portier du HAC (B), vigilant, repoussait du bout du pied (28e). Pas aidés par l’état de la pelouse, les coéquipiers de Melvin Bachelet se montraient trop imprécis pour espérer revenir dans cette première période.

« Certains doivent sérieusement se remettre en question »

Revenus des vestiaires avec de meilleures intentions, les Ciel et Marine s’illustraient enfin… Tout juste entré en jeu, Goumot enflammait les tribunes avec un retourné acrobatique, malheureusement non cadré (57e). Les débats s’équilibraient, mais les Grand-Quevillais n’abdiquaient pas. Sur un coup franc venant du côté droit, Michel plaçait une jolie tête décroisée qui frôlait le cadre (70e). Les jeunes du HAC poussaient pour égaliser, mais les Tango restaient vigilants. Le nouvel entrant Resouf centrait pour Dahmani, mais sa tête plongeante passait au-dessus de la transversale (73e). Les Havrais avaient laissé passer leur chance, ils ne reviendront pas à hauteur, au grand désarroi de leur entraîneur. « C’était un match très décevant, parce qu’on n’a pas mis d’envie, de niaque, d’agressivité… On a peut-être de la qualité, mais si on ne met pas les ingrédients nécessaires, forcément, on se fait punir. Certains doivent sérieusement se remettre en question… Il va falloir continuer à travailler et surtout récupérer des points dès la semaine prochaine (NDLR : en déplacement à Alençon, samedi 10 décembre 2022), pour ne pas se mettre en difficulté. »

C’est évidemment un tout autre son de cloche du côté du GQFC, qui n’avait plus gagné depuis la deuxième journée. « Elle fait du bien celle-là, déclare l’entraîneur David Fouquet. On était dans une période un peu compliquée depuis un moment, il fallait absolument inverser la tendance. On a fait une grosse heure de jeu, après, c’était un peu plus compliqué puisque les Havrais ont mieux fini que nous. Mais au final, je pense que c’est mérité, même si la manière n’a pas été incroyable. C’est une victoire importante pour nous. »

Au Havre, Grand-Quevilly FC bat Le Havre AC (B) 1 à 0 (1-0)
Arbitre : M. Bovolenta.

But pour Grand-Quevilly : D. Loppy (5e).

Avertissements au HAC (B) : Dahmani (61e), Samoura (90e) ; à Grand-Quevilly : Ondjanguis (56e).

HAVRE AC (B) : Sauvage - Bably, Sacko, Bailly, Bachelet (cap) - Virolan (Samoura, 46e), Dahmani, Bouameur - Mixtur (Joujou, 63e), Mayaya (Goumot, 46e), Soumah (Resouf, 71e).

Entraîneur : Jaïr Karam.

GRAND-QUEVILLY FC : Varin - Fall, Gomis, Z. Bélabès (Alibert, 63e), Ondjanguis - Michel, D. Loppy, Chebbi - Hammond (Dupuis, 80e), F. Loppy (cap) (Garnier, 71e), Mainemare (Samb, 71e).

Entraîneur : David Fouquet.
Mathelvin
National 2
National 2
Messages : 458
Enregistré le : 04 mai 2021 23:54

Re: [REVUE DE PRESSE N3, U19, U17] pas de commentaires SVP

Message par Mathelvin »

Football - Coupe Gambardella : Le Havre se qualifie au bout du suspense

Réduits à dix dès la 40e minute, les Havrais ont dû faire preuve de caractère, dimanche 8 janvier 2023, pour passer l’obstacle dunkerquois aux tirs au but..

La Coupe Gambardella reprenait ses droits ce week-end. Pour l’occasion, les Ciel et Marine recevaient leurs homologues de l’USL Dunkerque au stade Youri Gagarine dans le cadre des 32e de finale. Face à des visiteurs motivés à l’idée de décrocher un ticket pour le prochain tour, les protégés de François Rodrigues ont su faire preuve d’un état d’esprit irréprochable pour se qualifier à l’issue de la séance des tirs au but (1-1, 5-4 tab).

Dès les premières minutes de la rencontre, le HAC tentait d’imposer son rythme. Bien replié, Dunkerque subissait, mais ne se mettait pas en danger. Appliqués, les Seinomarins maîtrisaient les débats, sans toutefois trouver la faille. Sur un centre venu de la droite, Obougou Jacquet n’était pourtant pas loin d’ouvrir la marque, mais il voyait sa tête passer à quelques centimètres de la lucarne gauche de Guilbert (30e). Une poignée de secondes plus tard, Benlebsir prenait sa chance à 18 mètres et profitait d’une erreur de main du gardien pour marquer le premier but de l’après-midi (1-0, 31e). Aït Hammouche, coupable d’un second carton jaune, était expulsé et quittait ses partenaires prématurément (40e). Sur le coup franc suivant, Dunkerque était proche de remettre les compteurs à zéro, mais Argney déviait sur le poteau.

Dunkerque égalise à la 93e minute

Dès le retour sur la pelouse synthétique, les Seinomarins payaient leur infériorité numérique et avaient du mal à sortir de leur moitié de terrain. Sérieux, le HAC ne craquait pas et canalisait parfaitement les assauts des Nordistes. Si le tir subtil de Taylor passait juste à côté du poteau Ciel et Marine (57e), Ngoura ne tardait pas à lui répondre. Sur une ouverture lumineuse de Bentoumi, l’attaquant trouvait les ressources nécessaires pour prendre l’ascendant sur son défenseur avant de voir sa tentative sortir des limites du terrain (63e). C’était à nouveau Bentoumi qui permettait à Ngoura de se retrouver en bonne position. Vigilant, Guilbert s’interposait (75e). À force d’abnégation, les joueurs de Sofien Belabres profitaient d’un corner et d’un coup de tête de Thooris pour faire sauter le verrou havrais et égaliser (1-1, 90+3). Après une séance de tirs au but intense et un arrêt d’Argney sur la tentative de Doué, les locaux pouvaient enfin exulter.

L‘entraîneur havrais, François Rodrigues souhaitait surtout retenir la qualification et l’état d’esprit affiché par son équipe. « Je pense que sur l’ensemble du match la qualification est méritée. Même en menant 1-0, à 10 contre 11, tu n’es pas à l’abri d’une erreur. Je suis plutôt content, car mes joueurs n’ont rien lâché. On passe aux tirs au but, tant mieux. Il faut que mes garçons fassent preuve d’une meilleure gestion dans leurs émotions. C’est bien de mettre de l’agressivité mais le carton rouge fausse la partie. »

Le Havre AC - USL Dunkerque : 1-1 (5-4 tab)
Mi-temps : 1-0

Arbitres : M. Kylian Hardy

Buts : Benlebsir (31e) pour le HAC ; Thooris (90e+2) pour Dunkerque.

Avertissements : Aît Hammouche (15e, 40e) pour le HAC, Boulouiz (54e) et Doué (89e) pour Dunkerque.

Expulsion : Aït hammouche (40e)

Hac : Argney - Bably, Agaléa, Gomis, Aït Hamouche - Bayo, Bamba Soumahoro (cap) (Assoumani, 76e), Bentoumi - Benlebsir (Auvray, 71e), Ngoura, Obougou Jacquet (Thiam, 43e).

Remplaçants : Teixeira, Assoumani, Auvray, Petit, Thiam.

Entraîneur : François Rodrigues.

Dunkerque : Guilbert - Wallard, Thooris (cap), Boulouiz - Da Silva (Lassilaa, 82e), Doué, Gourlin (Fares, 82e), Gossey (Leuchart, 69e), Benafquir, - Galita (Boakye 76e), Taylor.

Remplaçants : Herbinière, Boakye, Fares, Lassilaa, Leuchart.

Entraîneur : Sofien Belabres
Mathelvin
National 2
National 2
Messages : 458
Enregistré le : 04 mai 2021 23:54

Re: [REVUE DE PRESSE N3, U19, U17] pas de commentaires SVP

Message par Mathelvin »

Football - N3 : la «B» du HAC plonge Gonfreville dans l’embarras

Le succès des Ciel et Marine sur la pelouse de Baquet oblige les Gonfrevillais à garder les yeux rivés

sur le rétroviseur, aspirés qu’ils sont par la zone rouge. L’ESMGO doit vite se remettre à l’endroit.

Sur la pelouse de l’ESMGO, Antoine Joujou a mis la «B» du HAC sur la voie du succès.

Coincés dans une infernale spirale et plus que jamais engagés dans la course au maintien, celle qui laissera sur le carreau cinq pensionnaires de la poule, renvoyés en Régional 1. Et à ce stade de la saison, à mi-parcours très précisément, les hommes de Rachid Hamzaoui savent déjà qu’il leur faudra serrer les dents jusqu’au bout. Tombés ce samedi 21 janvier 2023pour la quatrième fois sur la base des… quatre dernières journées.

« Des matches, il en reste encore treize, rappelle coach Hamzaoui. Dans le rouge, on y était déjà avant cette journée. Avec, en plus, un ou deux matches d’avance sur les équipes qui nous précèdent. Mais ce qui est frustrant, c’est que sur une rencontre comme celle-ci, où on s’est créé pas mal d’occasions, il n’y ait rien à l’arrivée. Si au moins on avait pu égaliser. »

Joujou pied au plancher

Et cette égalisation, elle fut au bout du pied de Savane, lorsqu’à la 56e minute, à la suite d’une faute de Gomis sur Buyuk, l’attaquant gonfrevillais défia Koné sur penalty. Un défi perdu à la suite d’une frappe bien trop lisible, bien trop molle surtout. « On ne va pas le blâmer, assure l’entraîneur gonfrevillais. Mais ce qui est rageant, c’est que ce penalty est arrivé au moment où nous avions le sentiment de prendre le dessus. »

L’entame de seconde période des joueurs de la Pointe de Caux fut en effet tonique. Un pressing haut, à la limite du tout-terrain, des centres, des coups de pied arrêtés, des duels gagnés… Bref, y étaient tous les ingrédients susceptibles de permettre aux locaux de gratter au moins un nul. En vain. Globalement, il est que Gonfreville n’évolua pas un ton en dessous de Ciel et Marine, un brin plus techniques tout de même, mais surtout hyperréalistes. « Le contenu n’y était pas, admet d’ailleurs Jaïr Karam, l’entraîneur de la « B » du HAC. Il a fallu qu’on aille puiser dans nos ressources. »

Si Blin, le portier gonfrevillais, n’eut finalement qu’un seul arrêt de classe à effectuer, sur cette frappe de Joujou (59e), le numéro 1 de l’ESMGO dut toutefois rapidement s’incliner sur la première tentative de ce même Joujou, dès la 8e minute. Joujou, imité par Mixtur en fin de rencontre (86e, 0-2), le jeune homme (19 ans) dont on parle beaucoup actuellement.

Une semaine auparavant, il effectua en effet ses grands débuts en Ligue 2, face à Nîmes (3-1), ponctués d’une passe décisive. Et vendredi, il fut le seul Havrais à trouver l’ouverture lors du test-match face à QRM (1-2). « Antoine est dans une phase positive, note Karam. C’est l’un des plus beaux potentiels athlétiques du centre de formation, il est de plus très intelligent. Une fenêtre s’est ouverte à lui il y a un mois avec les pros, maintenant, il ne faut pas qu’il s’endorme sur ses lauriers. » Les Gonfrevillais, eux, seront contraints de se réveiller au plus vite, en termes de résultat du moins et ce, dès la prochaine échéance, ce duel sur les terres d’un autre menacé, Grand Quevilly FC.
Mathelvin
National 2
National 2
Messages : 458
Enregistré le : 04 mai 2021 23:54

Re: [REVUE DE PRESSE N3, U19, U17] pas de commentaires SVP

Message par Mathelvin »

Football - N3 : le HAC (B) tombe face au leader

Battus ce samedi 28 janvier 2023 sur le terrain de Gonneville-la-Mallet, les réservistes havrais vont désormais devoir regarder derrière.

Les Havrais ont montré un beau visage mais ils ont subi la loi du leader

La réserve du HAC recevait l’AF Virois, leader du championnat de National 3. Il n’aura pas fallu attendre longtemps avant de voir les premières occasions en faveur des visiteurs. Dès la première minute, les visiteurs emballent le match et se créent une superbe occasion par l’intermédiaire de Dorian Charlier qui sert parfaitement Arthur Dallois dans la profondeur à la limite du hors-jeu. Ce dernier voit son tir arrêté par Kamille Sauvage. Moins de deux minutes plus tard, Dorian Charlier sert une nouvelle fois Arthur Dallois dans la profondeur qui dribble le gardien et pousse le ballon au fond des filets (0-1, 3e).

Rapidement dépassés au milieu de terrain, les Havrais ont su se ressaisir et faire jeu égal sans pour autant se montrer dangereux, à l’image des tentatives de Soumah (5e, 35e) et Guerti (20e). Les Virois en profitent pour doubler la mise à la 43e minute avec un superbe une-deux entre Dorian Charlier et Anas Lamrabette (0-2, 43e).

Les Havrais ont fait jeu égal en seconde période

La deuxième mi-temps est repartie sur les mêmes bases. Seule différence, Zaid Herradi a été remplacé par Mathéo Bodmer suite à sa première période qui n’était pas au goût du coach havrais. « Il a été trop fébrile derrière, avec beaucoup d’erreurs sur les relances donc on a fait rentrer Mathéo Bodmer qui nous a apporté un peu plus de sécurité sur les relances. »

Les minutes défilent et les joueurs du HAC prennent petit à petit l’ascendant sur les Virois, les occasions se font tout de même rare à l’exception de l’incurison de Samoura dans la défense havraise (50e). Leurs efforts vont finalement être récompensés par un pénalty à la 58e minute. Ce dernier sera transformé par le meilleur buteur havrais, Kenny Mixtur, qui bat le portier virois pourtant parti du bon côté (1-2, 50e). La fin de match fut plus décousue avec de nombreuses fautes. Malgré la défaite, les Havrais ont su tenir tête au leader du championnat une bonne partie du match, toutefois menés 0-2.

À Gonneville-la-Mallet, Vire bat HAC (B) 2 à 1 (2-0)
Arbitre : Antoine Rivognac. Spectateurs : environ 40.

Buts pour le HAC (B) : Mixtur (60e) ; pour l’AF Virois : Dallois (3e), Charlier (43e).

Avertissements au HAC (B) : Bodmer (68e), Ebonog (73e).

Avertissements à l’AF Virois : Charlier (6e), Nzigou (73e), Illand (86e).

HAC (B) : Sauvage - Cave, Imbert (Sacko, 60e), Herradi (Bodmer, 45e), Bachelet - Ebonog, Soumah (Resouf, 56e), Mayaya (Dahmani, 60e) - Mixtur - Guerti - Samoura.

Entraîneur : Jaïr Karam.

AF Virois : Deschateaux - Flucher, Illand, Boucaud, Ferron – Charlier (Nzigou, 56e), Chesnel (Kouamé, 64e), Boudonnet, Kawczynski (Perrier, 56e) - Dallois, Lamrabette (Pillitieri, 88e).

Entraîneur : Cédric Hoarau.
Mathelvin
National 2
National 2
Messages : 458
Enregistré le : 04 mai 2021 23:54

Re: [REVUE DE PRESSE N3, U19, U17] pas de commentaires SVP

Message par Mathelvin »

Football - Coupe Gambardella : le HAC était d’attaque à Amiens

Un doublé express de Ngoura, un troisième but de Bentoumi au retour des vestiaires : le HAC s’est facilité la vie grâce à sa force de frappe offensive, dimanche 29 janvier 2023 à Amiens, même si la fin de partie fut plus délicate (1-3). Comme l’an dernier, les jeunes Ciel et Marine seront au rendez-vous des 8es de finale.

Auteur de deux buts, dont un magnifique en solitaire, Steve Ngoura a placé à lui-seul le HAC sur la voie menant vers les 8es de finale, dimanche à Amiens

Mathieu Bodmer en a bondi de son siège, serrant le poing de rage tout en laissant apparaître un petit sourire d’admiration. Présent hier – comme souvent lors des rencontres des jeunes Ciel et Marine – dans la petite tribune bordant le terrain synthétique du centre de formation de l’Amiens SC, le directeur sportif du club doyen n’a pu retenir ses émotions devant le petit bijou signé Steve Ngoura. Parti de son propre camp, le numéro 9 du Havre AC s’en est allé déborder tout en vitesse et en puissance son vis-à-vis sur le côté droit, pour terminer son raid en solitaire d’un piqué plein de sang-froid face au gardien adverse (0-2, 7e).

« C’est l’instinct qui a parlé »

« C’est l’instinct qui a parlé, j’ai joué sur mes qualités », se contentait de décrire le héros du jour à la sortie du vestiaire. Trois minutes plus tôt, c’est déjà lui, qui, de la tête, avait catapulté au fond des filets un coup franc frappé depuis le côté gauche par Mokrane Bentoumi (0-1, 4e). Une entame de rêve. « On avait prévu de mettre une grosse intensité d’entrée, ces deux buts rapides nous ont placés dans les meilleures dispositions », pouvait se féliciter François Rodrigues, dont les protégés n’auront quasiment rien concédé de toute la première période. Avant d’entamer la seconde là encore tambour battant : depuis la gauche, Benlebsir repiquait dans l’axe pour servir Bentoumi, dont la frappe au niveau du point de penalty ne laissait aucune chance au portier amiénois (0-3, 47e).

« On a fait parler notre potentiel offensif, que l’on sait important », se réjouit l’entraîneur havrais, qui a en revanche nettement moins apprécié la fin de match de son équipe. Privés de leur phénomène Georges Ilenikhena, trop jeune (2006) pour pouvoir « doubler » après être entré en Ligue 2 la veille au soir, les Amiénois ont fini par trouver l’ouverture sur un joli numéro d’El Idrissi (contrôle orienté en se retournant, frappe du gauche dans la lucarne, 3-1, 70e).

Rodrigues a sermonné ses troupes

La suite fut « très laborieuse » (Rodrigues) pour le Havre AC, sauvé par les parades de son gardien international Paul Argney. « C’est le bémol de l’après-midi, on aurait dû faire preuve de davantage de maîtrise. Ce n’est pas normal que je m’égosille comme ça sur le bord de touche, nos attaquants ne participaient plus suffisamment au repli », regrette le directeur de la Cavée, qui n’a pas manqué de le faire savoir à ses joueurs sitôt aux vestiaires. « C’est sur ce genre de choses qu’il faut progresser si nous voulons aller encore plus loin dans la compétition. »

Lens, Dunkerque, Amiens : le parcours des U18 du HAC, qualifiés pour la deuxième année de suite en 8es de finale, commence déjà à avoir de l’allure. « La Gambardella est importante pour voir les jeunes qui se dégagent lorsque l’adrénaline augmente », rappelle leur entraîneur. Pour ce qui est de ce tour, on aura principalement remarqué une colonne vertébrale composée d’Argney, Gomis, Mosengo, Bentoumi – « Notre nouveau Kechta », sourit Rodrigues – et bien évidemment Ngoura.

« Steve s’était un peu relâché »

« Steve s’était un peu relâché après avoir débuté la saison avec les pros, ce qui lui a logiquement valu de redescendre avec le groupe réserve, explique le directeur de la formation havraise. Même s’il n’a pas encore signé pro, il fait partie des gros potentiels ciblés par le club. Nous avons de bonnes relations avec sa famille et son entourage, une vision sur la durée avec lui. Quand on le retrouve à ce niveau, c’est très intéressant. » Et prometteur en vue du prochain tour, dont le tirage au sort aura lieu mercredi et les rencontres le dimanche 19 février.

À Amiens, HAC (Nat) bat Amiens SC (Nat) 3 à 1 (2-0)
Arbitre : M. Lemaitre. Spectateurs : 300.

But pour Amiens : El Idrissi (70e) ; pour le HAC : Ngoura (4e, 7e), Bentoumi (47e).

Avertissements à Amiens : Bakayoko (33e), Mortume (71e), Alexandre (89e) ; au HAC : Bentoumi (45e), Koffi (49e), Mosengo (64e).

AMIENS : Alexandre – Talbot, Bakayoko, Huck, Duquenne – El Idrissi, Nkumu (Le Pironnec, 53e), Parsy (cap) – Mence (Marie Joseph, 72e), Moussier (Akinleye, 67e), Mortume.

Entraîneurs : David Le Moal et Julien Ielsch.

HAC : Argney – Bably, Agalea, Gomis, Thiam – Bamba Soumahoro (cap) (Bayo, 72e), Mosengo, Bentoumi – Koffi (Oubougou Jacquet, 63e), Ngoura, Benlebsir (Hamony, 81e).

Entraîneur : François Rodrigues.
Répondre